Né à un saut de puces des filles nues des Folies Bergère, qui lui firent sans doute connaître ses premiers émois, devenu joaillier comme papa, mais dans l'imiter, très vite aspiré par l'appel du large jusqu'à ses antipodes, Denis Tcheskiss se donna le temps de découvrir les merveilles du monde et de mesurer quelques unes de ses félonies, avant de se poser en douceur en terre delémontaine, où il nous reçoit en toute décontraction.

Denis Tcheskiss revue de presse

Jacques Houriet, LQJ 2.06.2012 © Cet article est reproduit avec l’autorisation des Editions D+P SA, société éditrice du Quotidien Jurassien. 

2021 © Denis Tcheskiss - Tous droits réservés

 Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK